Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Lilou Horejade

Pages: [1]
1
Aventures Galactiques / [Revue] Link
« le: 27 Avril 2018 à 12:01:44 »
Link, la revue de Bionesis



Link 1 (avril 110) : Téléchargement

Building living worlds (R&D et Terraformation : article scientifique)
In belt with Gunther (Interview de Gunther Alaves, Mining Director)




Link 2 (mars 111) : Téléchargement

Le long chemin (R&D et Terraformation : article scientifique)
Duo of yield (Interview croisée de Hyacynte Adenathos et Sowk Kali)
Si Vis Pacem... (par Andreas Plotkine, alors Directeur des Relations Externes)
La tête de l'emploi (interview d'Eschola Molti, alors Directrice des Ressources Humaines)




Link 3 (avril 116) : Téléchargement

Edito : Reboot, nouveau départ
Interview de Virgil Scipion, ex-leader d'Electus Matari
Une bouffée d'oxygène pour la terraformation
Ma première fois... aux commandes d'un logistic
Interview de Papapoute, fleet commander
Extra : Journal de flotte (5 février 116)

On en parle par ici...

2
Aventures Galactiques / [Newsletter] BIONE Info
« le: 13 Avril 2018 à 12:21:22 »



RECALL
Lettre d'information - Avril Y.C. 120

 
Bionesis a repris sa liberté !
Après 13 mois d'engagement sous la bannière de l'Alliance Ushra'Khan, Bionesis Technologies vole de nouveau de ses propres ailes. Nous avons quitté l'alliance en très bons termes et maintenons un standing mutuel excellent.
Nos règles d'engagement n'ont pas changé, et nous prévoyons à l'avenir de courtes campagnes en Milice, qui seront planifiées selon les besoins de la République et les disponibilités des pilotes.
Mais à côté du factional warfare, les ceintures sont pleines de cailloux à miner, et les pirates plus nombreux que jamais. C'est une période idéale pour faire une pause dans la pause planétaire !

Recrutement - L'Alpha et l'Omega
Nous profitons du printemps pour relancer une campagne active de recrutement. Roulez jeunesse !
Les clones Alpha sont par ailleurs les bienvenus, qu'il s'agisse de petits nouveaux ou d'anciens ayant laissé la rouille et la poussière s'accumuler dans les hangars... ce qui n'est d'ailleurs pas un grand problème pour les vaisseaux minmatar et aurait plutôt tendance à renforcer la cohésion de leur structure. "In rust we trust".
A noter pour ceux qui souhaitent payer leur licence Omega avec des PLEX, une modification importante du système ainsi que la possible conversion de vos Aurum.

Mining'n Shooting
Grande nouveauté depuis un mois : nous testons le minage de matériaux lunaires. Si vous aimez les gros roïds du genre de ceux qu'on ne trouvait avant qu'en nullsec ou en espace inconnu, n'hésitez pas, c'est fait pour vous !
Nous avons également profité d'une intrusion malvenue des pirates Sansha dans l'espace Minmatar pour relancer nos fleets d'incursion. L'occasion parfaite pour tester de nouveaux fits... surtout avec la taxe corpo récemment passée à 0 !
 
 

 
Les bonnes affaires du mois
" Il est beau mon Naglfar, il est beau ! " Le Poulpe himself
" Petits mais costauds, ce sont les drones T2 qu'il vous faut ! " L.H. diplomate à ses heures perdues
" Pas chers mes ships, pas chers ! " A.S. producteur compulsif
" Nono sait faire un bon Quafe, Nono sait faiiiire un bon Quafe..." Anonymous... mais peu crédible

Le coin des lecteurs
Citer
L’équipe était en pleine opération de fragilisation d’un wormhole débouchant sur un C5 habité et potentiellement hostile. Le but était de le traverser avec une masse suffisamment importante pour qu’il arrive au bord de l’effondrement, ce qui garantirait une plus grande sécurité aux habitants de New Helgatild pour la soirée. En effet, aucune flotte importante ne prendrait alors le risque de le franchir, offrant ainsi une relative tranquillité… du moins pour quelques heures, jusqu’à ce qu’il arrive en fin de vie.
Toute la subtilité de la chose était d’y parvenir sans laisser personne du mauvais côté.
« Je vous ai déjà raconté la fois où Virgil s’est retrouvé coincé de l’autre bord d’un wormhole ? lança Szamix, goguenard, alors que le battleship piloté par Shu franchissait la surface mouvante.
- Euh… hmm. Comment ça, coincé ? »

3
Au cas où certains essaieraient désespérément de faire fonctionner ce p... de m... Enfin, ce superbe jeu qui hélas plante parfois (naaaan je ne dirai pas à chaque grosse mise à jour, naaaan je l'ai pas dit !), la MAJ Rubicon fait plantouiller grave le launcher. Le problème a été remonté sur le forum officiel et un topic a été ouvert sur le forum EM pour partager les infos, ici.

4
Aventures Galactiques / Chroniques ordinaires d'une jeune recrue
« le: 20 Juin 2012 à 16:54:23 »



Une brochette d’anges

Mai YC 114 - Système de Gerek


Les moteurs du Myrmidon ronronnaient doucement. Immobile à quelques centaines de mètres de la station de Gerek, le vaisseau reflétait les lumières orangées et scintillantes de la gigantesque structure minmatar. Le soleil rougeoyant ne parvenait pas à éclipser totalement ses homologues, lointaines étoiles émaillant l’espace entre nuages de gaz et poussières interstellaires.

Les yeux perdus dans le vague, tortillant d’un air absent une mèche de cheveux autour de son index, Lilou Horejade attendait l’autorisation des autorités locales pour accoster dans le grand hangar. Elle repensait à la mission qu’elle venait juste de terminer et au savon que lui avait passé l’agent Savadeikur. Arpentant nerveusement son bureau dans un silence oppressant, il ne s’était arrêté que pour lui jeter un regard dur, lourd de reproches. La tempête avait ensuite duré une bonne quinzaine de minutes, durant lesquelles il lui avait rappelé qu’un pilote inconscient est indigne de confiance, que bien au-delà de son propre clone c’était tout son équipage qu’elle avait exposé à un danger mortel, et qu’elle n’avait pas encore l’expérience requise pour se permettre ce genre d’excentricités. Il était profondément déçu – ces mots avaient pesé une tonne – qu’elle n’ait pas suivi ses conseils de prudence et ait délibérément sauté dans cette dernière poche, tombant directement dans l’embuscade tendue par le cartel des Angels, avides de vengeance. Pourtant, derrière la légitime colère face à sa désobéissance à un ordre direct, la jeune pilote avait bien cru déceler dans les yeux sombres de l’officier un soupçon de fierté et d’admiration qu’il ne pouvait bien sûr admettre devant elle, pour sa propre sécurité. Le débriefing terminé, l’agent du Parlement avait fini par la laisser partir non sans lui recommander, d’un air sévère mais protecteur, une plus grande prudence à l’avenir, ce à quoi elle avait simplement répondu par un hochement de tête repentant.

Nonchalamment adossé au mur, tignasse noire en bataille au-dessus d’un regard bleu, clair et perçant, un pilote l’attendait dans la coursive. Il avait rangé son datapad dans l’une des poches de son blouson et l’avait accueillie d’un sourire narquois. Il avait évidemment entendu les échos des remontrances qui venaient de déferler sur la jeune femme et avait visiblement l’intention d’en profiter pour la taquiner un peu. La mine renfrognée, Lilou avait laissé s’écouler de longues minutes avant qu’il ne change de ton et, passant un bras sur ses épaules, lui adresse quelques paroles réconfortantes. Elle lui avait alors souri, se détendant enfin, et l’avait à nouveau chaleureusement remercié pour son aide précieuse au cours de la périlleuse mission. Sans lui, elle n’aurait pas fait long feu face aux salves incessantes des pirates malgré la stature imposante de son Hyperion.

L’un dans l’autre, la mission s’était avérée assez lucrative, d’après ce qu’il lui avait glissé juste avant qu’elle ne file faire son rapport à l’officier. Finalement, tout s’était bien déroulé. A part… oui, c’est vrai, il y avait eu cet ogre gravement endommagé parce qu’elle n’avait pas su le récupérer à temps, et qui portait encore les traces de l’attaque ennemie. Et ce hammerhead qui avait tout simplement disparu de sa soute sans qu’elle comprenne comment. Oh… et aussi les deux ou trois fois où elle avait failli emprunter les acceleration gates avant le retour de tous ses drones. Mais en dehors de ça, son pilotage n’avait pas été trop catastrophique. Toujours moins que la fois précédente en tout cas. Elle commençait à s’en convaincre et à se sentir plus légère lorsqu’il lui glissa à l’oreille qu’il était temps, pour fêter ça, qu’elle se décide enfin à l’accompagner dans le fameux bar implanté à Gerek, autour duquel elle tournait depuis plusieurs semaines sans oser y pénétrer.

Fascinée par la corporation dont il lui avait si souvent parlé et qui y avait ses habitudes, elle avait l’intention depuis bien longtemps de présenter sa candidature en espérant les rejoindre mais trouvait toujours un prétexte pour remettre à plus tard cette rencontre, à la fois par timidité et peur d’échouer. Pourtant cette fois, elle avait bien lu dans son regard qu’il n’était prêt à tolérer aucune excuse, bidon ou pas, et elle avait fini par céder. Laissant son Hyperion à Javrendei, elle avait sauté dans son Myrmidon, lui trouvant plus fière allure, et avait tant bien que mal suivi son compagnon de système en système. Comme à son habitude, il avait pris un malin plaisir à la devancer à chacune des gates, ne se privant pas de lui faire remarquer qu’elle était toujours en retard. Un léger sourire éclaira son visage. Ce Shu était une fieffée crapule…

Un timbre féminin, froid et impersonnel, la tira brusquement de sa rêverie : « Your docking request has been accepted. Your ship will be towed into station ». Le Myrmidon s’ébranla doucement, s’approchant de l’entrée béante du hangar. Tout autour du vaste boyau cylindrique que constituait la zone de passage principal, s’alignaient d’innombrables baies individuelles où stationnaient des vaisseaux de toutes sortes, collection hétéroclite sur laquelle veillaient jalousement des armées de techniciens. Tandis qu’elle s’engouffrait dans l’une des sphères encore libres, elle songea à la rencontre à venir et une pointe d’appréhension s’insinua en elle. Une voix masculine, taquine et familière, résonna alors joyeusement dans son casque. « Ne t’inquiète pas, tu verras, comparés aux Angels, les bionesiens sont de vrais anges. Ou presque… »

5
Votre âge irl ?
Dites 33... (non, pas 806 !)

Avez-vous déjà pris contact avec l'un de nos responsables ?
J’ai en effet discuté un moment avec Szamix dans un coin du bar, et j'en profite d'ailleurs pour le remercier du temps qu'il m'a accordé ^^

Quelle est votre race ?
Gallente jusqu'au bout des ongles

Quelles sont actuellement vos activités sur EvE ? (missions, minage, ...)
Principalement des missions lvl 3 ou 4, rarement en solo même si ça m'arrive parfois, et le plus souvent en compagnie d'un pilote expérimenté qui en profite pour me faire découvrir quelques ficelles et me guider lors des premières sorties dans le cockpit de mes nouveaux joujoux.
J'ai également été initiée aux joies du minage qui permet, à l’occasion, de profiter des magnifiques spectacles de l'univers ^^
En revanche, je n'ai pas fait l’ombre du quart de la moitié du commencement d’un combat pvp, mais il parait que c'est prévu dans mon apprentissage et en bon padawan que je suis, je m'y soumettrai le jour venu avec joie et panique comme il se doit.

Quel est votre nombre de SkillPoint ?
42 !
Sinon, en vrai, plus très loin des 7,9 millions.

A quel MMORPG avez-vous déjà joué ?
Euuuuh... Hmm. *Chuchote* Dofus *Va se cacher*

Êtes-vous un joueur Role Play ? Si oui, avez-vous un background pour votre personnage ?
N'ayant jusqu'à présent eu de réelle interaction qu'avec Shu, je n'ai pas vraiment laissé s'exprimer librement dans l'univers d'Eve mon attrait pour le RP. MAIS... je suis fan de RP pour l'avoir découvert sur le tard sur un forum far far away dans une autre galaxie, et depuis que je suis tombée dedans, j'adhère (mais je ne colle pas, enfin... pas trop).
Je n'ai pas encore de background écrit pour mon personnage, j'avoue être du genre perfectionniste et même si j'ai quelques idées directrices en tête... je suis encore loin d'avoir couché tout ça sur mon clavier ;-)

Disons, pour situer rapidement le personnage, que Lilou Horejade est une jeune diplômée de l’université de Caille, ayant évolué dans un milieu familial plutôt privilégié. Idéaliste, un peu imprudente, parfois naïve et souvent maladroite, elle se détourne peu à peu de ses parents par réaction à leur goût un peu trop prononcé pour ce qu’on pourrait appeler les signes ostentatoires de richesse. Les inégalités croissantes au sein de la République ne semblant que très peu émouvoir sa famille, et sensibilisée aux difficultés du peuple Minmatar par le biais de quelques camarades d’études, elle décide de quitter le cocon familial pour découvrir le vaste univers et tenter de participer, à sa modeste échelle et avec l’optimisme et la naïveté de la jeunesse, à y rétablir un peu plus de justice.

Pourquoi avoir choisi Bionesis Technologies ?
Parce que Shu vous a choisis, parce qu’il est dithyrambique à votre sujet, parce que les principales orientations que vous mettez en avant me séduisent (que ce soit sur le plan du RP, du comportement en jeu ou encore des activités développées) parce que le quafé du Bione est particulièrement… inimitable, et parce que je sais que vous êtes de doux dingues, sauf quand il s’agit d’améliorer le killboard, où là, vous êtes juste dingues.

Où avez-vous entendu parler de nous ?
Par Shu, depuis des lustres. D’ailleurs ça fait presque une éternité, en tout cas relativement à mon temps de présence en jeu, que je squatte en toute discrétion le bar de la corpo histoire de m’imprégner de l’ambiance (non, je n’ai pas dit de l’alcool frelaté qui est dissimulé derrière le comptoir !) mais sans avoir encore jamais osé me manifester jusqu’à il y a peu.
Pourquoi diable me direz-vous peut-être… Parce que je suis un peu timide, que je me sens encore totalement débutante sur Eve et, last but not least, je savais que certains impératifs IRL me retiendraient loin de cette galaxie pendant quelques mois, et j’ai donc préféré différer pour un temps ma première prise de contact.

Que pouvons-nous vous apporter et, inversement, que pouvez-vous nous apporter ?
Vous, plein de choses que je n’ai pas encore pu expérimenter depuis mon premier vol en capsule : des sorties en fleet de plus de deux pilotes, des incursions dans des zones où je n’ai jamais osé passer le bout d’une aile, tout un tas de lectures dans les coins privés de votre forum, des pertes mémorables de vaisseaux pendant les sorties (faut bien que ça arrive un jour), la découverte de zones inédites (celles-là mêmes ouske Master Seiei s’exile parfois pendant plusieurs jours à mon grand désespoir), le retour à la pratique régulière de l’anglais dans le cadre d’Electus Matari, de bonnes doses d’adrénaline, des conseils complémentaires à ceux, innombrables, que me dispense Shu, et, je l’espère, par-dessus tout, de bons moments de convivialité en canal corpo.

Moi… des questions à la pelle, un humour un peu pourri, et une parfaite débutante en pvp, autant dire une bonne dose de stress à prévoir. Je sais, ça fait pas trop envie… Alors disons que je sais bien faire le café, le poulet coco et la tarte tatin aux abricots ? Par contre, je préviens tout de suite Archaelle, je n’ai pas encore les moyens financiers de m’attacher son amitié, mais j’y penserai.

Quel est votre niveau de connaissance de l'anglais ?
Plutôt bon, même s’il me manque sans doute un peu de vocabulaire spécifique, mais l’acquérir ne me fait pas peur ^^

Quel est votre style de jeux ? (Casual, RP, GB, ...)
Comme évoqué plus haut, je suis assez attirée par le RP donc quand le jeu s’y prête, je m’y adonne avec plaisir. Pour ce qui est de mon temps de présence en ligne, je dirais que tout dépend des circonstances IRL ! Dans le cas de Eve, ça peut aussi bien être le départ pour de longues missions pendant plusieurs heures, qu’un simple petit passage si je n’ai pas le loisir de rester plus longtemps.

Teamspeak/Ventrilo sont obligatoires durant certaines opérations au moins en écoute. Cela vous gêne-t-il ?
On va dire qu’en règle générale pour ce qui est de l’écoute, non. Il me faudra juste installer l’un et/ou l’autre programme. En revanche il ne m’est pas forcément facile de participer moi-même, encore une fois, tout dépend des circonstances IRL…

Vous êtes bien sûr libre d'écrire tout ce qui vous passe par la tête
Ma tête étant relativement vide (blonde powa) j'en profite pour laisser dériver mes doigts. Désolée pour le pavé ^^




Les moteurs du Myrmidon ronronnaient doucement. Immobile à quelques centaines de mètres de la station de Gerek, le vaisseau reflétait les lumières orangées et scintillantes de la gigantesque structure.

Ses yeux verts perdus dans le vague, tortillant d’un air absent une mèche de ses cheveux aux reflets cuivrés, Lilou Horejade attendait l’autorisation des autorités locales pour accoster dans le grand hangar. Elle repensait à la mission qu’elle venait juste de terminer et au savon que lui avait passé son agent, Aksenber Savadeikur. Il avait tempêté pendant une quinzaine de minutes, lui rappelant qu’un pilote mort est un pilote inutile, qu’elle n’avait pas encore l’expérience requise pour se permettre ce genre d’excentricités, et qu’il était profondément déçu qu’elle n’ait pas suivi ses conseils de prudence et délibérément sauté dans cette dernière poche, tombant directement dans l’embuscade tendue par le cartel des Angels, avides de vengeance. Il semblait réellement furieux qu’elle ait désobéi à un ordre direct, et pourtant la jeune pilote avait bien cru déceler derrière sa colère un soupçon de fierté et d’admiration qu’il ne pouvait bien sûr admettre… pour le moment. Son débriefing terminé, il avait fini par la laisser partir non sans lui recommander, d’un air sévère mais protecteur, une plus grande prudence à l’avenir, ce à quoi elle avait simplement répondu par un hochement de tête repentant.

Nonchalamment adossé au mur, un pilote au sourire narquois l’attendait dans la coursive. Il avait évidemment entendu les échos des remontrances qui venaient de déferler sur la jeune femme et avait visiblement l’intention d’en profiter pour la taquiner un peu. La mine renfrognée, Lilou avait laissé s’écouler de longues minutes avant qu’il ne change de ton et, passant un bras sur ses épaules, lui adresse quelques paroles réconfortantes. Elle lui avait alors souri, se détendant enfin, et l’avait à nouveau chaleureusement remercié pour son aide précieuse au cours de la périlleuse mission. Sans lui, sa petite patate et elle n’auraient pas fait long feu face aux salves incessantes des pirates. Et, l’un dans l’autre, la mission s’était avérée assez lucrative, d’après ce qu’il lui avait glissé juste avant qu’elle ne file faire son rapport à l’officier. Finalement, tout s’était bien déroulé. A part cet ogre gravement endommagé parce qu’elle n’avait pas su le récupérer à temps. Et ce hammerhead qui avait tout simplement disparu de sa soute sans qu’elle comprenne comment. Et les deux ou trois fois où elle avait failli emprunter les acceleration gates avant le retour de tous ses drones. A part ça, elle n’avait pas été trop catastrophique dans son pilotage. Toujours moins que la fois précédente en tout cas.

Elle commençait à s’en convaincre et à se sentir plus légère lorsqu’il lui glissa à l’oreille qu’il était temps, pour fêter ça, qu’elle se décide enfin à l’accompagner dans le fameux bar implanté à Gerek, autour duquel elle tournait depuis plusieurs semaines sans oser y pénétrer. Fascinée par la corporation dont il lui avait si souvent parlé et qui y avait ses habitudes, elle avait l’intention depuis bien longtemps de présenter sa candidature en espérant les rejoindre mais trouvait toujours un prétexte pour remettre à plus tard cette rencontre, à la fois par timidité et peur d’échouer. Mais cette fois, elle avait bien lu dans son regard qu’il n’était prêt à tolérer aucune excuse, bidon ou pas, et elle avait fini par céder. Laissant son Dominix à Javrendei, elle avait sauté dans son Myrmidon, lui trouvant plus fière allure, et avait suivi son compagnon de système en système, non sans une pointe d’appréhension pour l’entretien qui suivrait. Un léger sourire éclaira son visage. Ce Shu était une fieffée crapule…

Une voix féminine, froide et impersonnelle, la tira brusquement de sa rêverie : Your docking request has been accepted. Your ship will be towed into station. Le vaisseau s’ébranla doucement, s’approchant de l’entrée béante du hangar. Une autre voix, masculine, taquine et bien plus familière, lui parvint alors. Ne t’inquiète pas, tu verras, comparés aux Angels, les bionesiens sont des anges. Enfin… Façon de parler.


Pages: [1]