2

Auteur Sujet: Une immortalité non voulue [Histoire et Biographie de Geralt]  (Lu 2763 fois)

Hors ligne Geralt Frenchman

  • Bionésien
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2374
  • Appréciation : 10
    • Voir le profil
Une immortalité non voulue [Histoire et Biographie de Geralt]
« le: 11 Septembre 2014 à 01:02:38 »
Une immortalité non voulue


Nom : Frenchman
Prénom : Géralt
Age pré clonage : 34 ans (naissance : 23121 AD)
Transfère clone : 23155 AD
Age actuel : 223 ans.
Empire : Fédération Gallente.
Faction : Gallente.

Vie antérieure :


Geralt Frenchman est né sur la planète Caldari Prime dans la cité sous marine de Nouvelle Rouvenor. Fils d'un riche commerçant et d'une mère scientifique, il devient orphelin dans sa première année de vie, après un accident de circulation entre la station sous-marine et la surface de la planète. Il survivra miraculeusement a ce drame, mais ses parents n'eurent pas cette chance. Il fut recueilli par son Oncle et sa Tante. 

Il eu une adolescence mouvementée et instable, caractéristique commune chez les enfants paumés se cherchant : petit délits, fugues, perte d'identité. Ses rapports avec ses parents adoptifs devinrent durant cette période assez chaotiques.

A l'âge de 20 ans, il décida de donner un sens à sa vie en s'engageant dans la Navy Gallente. Il fit ses classes avec brio et sorti avec une note honorable. Il intégra l'équipage d'un croiseur en temps que spécialiste vecteur et navigation sur lequel il servit durant 14 ans. Officier de bord talentueux et appréciés, il participa a des attaques contre des pirates locaux et fut plusieurs fois cité en exemple pour ses manœuvres audacieuses.

Sa vie basculera à sa mort.. En 23155 AD, l'incident des Colonies Caldaris illégales provoqua une vague d'attentats perpétrée par des activistes... dont celui de Nouvelle Rouvenor, qui provoqua la mort d'un demi million de civils et déclencha la Guerre entre la Fédération et les super corporations. Geralt se trouvait en permission sur les lieux lors de la catastrophe et en sorti grièvement blessé et plongé dans un coma profond. Son Oncle fut également des victimes, laissant sa Tante seule et désemparée.

Après quelques mois, durant le conflit, les Joves aidèrent les Caldaris acculés et en grande difficulté face aux drônes de la Fédération en leur offrant la technologie de la "Capsule Hydrostatique". Ce rééquilibrage des forces permis aux Caldaris de tenir le front et de revenir dans le conflit. Hors, cette technologie ne mis pas beaucoup de temps a être étudiée également par la Fédération et les premiers Capsuleers firent leur apparition.

Pendant ce temps, Géralt resta plongé dans son coma, en soin intensif, sa Tante refusant de laisser partir son neveu. Le Haut Commandement, n'ayant pas oublié l'existence de cet élément, fini par lui proposer la participation de Geralt en temps que cobaye au programme de clonage, lui expliquant que de toute manière, son neveu était condamné et que cette opportunité était la seule à pouvoir le sauver. En désespoir de cause, elle accepta.
Le clone fut crée et le cortex cérébral rendu viable pour une sortie de coma au moment du transfert. L'opération fut un succès et Geralt devint l'un des 1000 premiers capsuleers Gallentes créer pour lutter contre les Caldaris.

Nouvelle existence :

Durant 188 ans, la guerre fut le quotidien de la nouvelle vie de Geralt. Sa sortie de coma fut très brutale et traumatisante pour lui.. Sa tante disparue 5 ans après son transfère, surement de solitude, la guerre lui refusant de voir son neveu constament engagé contre les Caldaris.  Ses actions et les horreurs durant le conflit fragilisèrent énormement son mental et il fini par haïr profondement les Caldaris.

Les combats incessants finirent par le dégouter et il exigea son retrait de la ligne de front auprés de son commandement, menaçant de faire défection en cas de refus. Il fini par être formé pour le réapprovisionnement des départements de recherches et d'industries de la Fédération en temps que mineur sur barge type "Exumer". Cette période fut plus calme pour lui et lui permis de se spécialiser dans son nouvel emploi...et tenter d'oublier.

Puis la Guerre Gallente/Caldari pris fin en 23248 AD, démobilisant les Capsuleers et laissant la gestion de l'accord à CONCORD. La Fédération donna a Geralt l'opportunité de vivre en temps que Freelancer. Il accepta et resta un bon moment dans l'espace Gallente, offrant ses services pour diverses missions. Il rencontrera vers 23344 AD Yoko Shango-San, une jeune femme Jin-Mei de bonne famille, travaillant pour une petite entreprise de recherche en bio-technologie. Il se liera d'amitié avec elle, ayant même une relation, mais son status de Capsuleer, face à une humaine mortelle le mis mal a l'aise et il fini par fuir, sans prévenir. Il eu du mal à l'oublier.. mais continua sa route.

Il travaillera pour une petite corporation, Création Légendaire, attiré par sa vocation industrielle. Il finira par suivre un petit nombre de ses pairs, ennuyés par l'osiveté du Directeur exécutif de la corporation et créerent ensemble Alpha Vision, rapidement assimilée et rachetée par R.E.V.O.L.T.

C'est a ce moment que Geralt replongea dans la tourmente. R.E.V.O.L.T regroupait un petit groupe de pilotes en manque d'action et ayant besoin de quelque pilotes industriesl tel que Geralt. Il s'avère que son Directeur fut contacté par une ancienne connaissance ayant rejoins les rangs d'une grande Alliance : Tau Ceti Fédération. Grand congloméra à dominance Gallente, cette Alliance était en guerre perpétuelle avec ses voisins dans les territoires inconnus, classifiés par CONCORD "Sécurité 0". Il fut immédiatement décidé de partir dans leurs rangs, sans que Geralt puisse réellement exprimer ses craintes. C'était une offre trop alléchante.

Une escorte immense de Battleships et Battlecruisers escortèrent les nouveaux venus. Il était convenu que R.E.V.O.L.T hériterait d'un système entier à un carrefour stratégique tenu par l'Alliance en échange de leur loyauté et d'une partie des revenus générés par son exploitation.. C'est là que le cauchemar commença.

N'étant pas au courant des rudesses de la vie dans cet espace hostiles, la pluparts des pilotes de sa corporation manquaient cruellement d'expérience... Les patrouilles ennemies étaient quasiment omniprésentes, harcelant les faibles moyens de patrouille que la Corporation pouvait mettre en œuvre.. L'Alliance devenait exsangue et ne pouvait (ou ne voulait) pas envoyer de renforts pour les assister. Geralt fut rapidement à cours de ressource et son expérience au combat devenue lointaine, ne put être un élément utile dans le dispositif. Le contact avec l'ennemi se soldait constamment par des destructions... plusieurs fois son clone fut détruit, ravivant en lui les horreurs de la guerre Caldari passée. Un à un il vit ses camarades mourir, hurlant leur détresse juste avant que leurs pods ne se fassent pulvériser.. Certes il participa à de glorieuses batailles aux cotés de ses alliés de TCF... mais c'était une faible récompense face aux souffrances infligées. Une fois de plus, il s'enfuit.

Il retourna avec le peu qu'il lui restait en Empire Gallente, comme au commencement : seul. Il s'essaya à la gestion et au mécanismes de Directeur de Corporation. Il fonda la Landri Corporation est resta un certain temps à panser ses blessures. Mais, durant ses années, il soufra d'une certaine solitude, échangeant peu, buvant trop, n'arrivant pas à oublier.

Parfois, il repensait à Yoko, se demandant ce qu'elle devenait. C'était une fille surdouée.. mais qui ne pourrait jamais avoir suffisamment de temps dans une vie pour apprendre tout ce qu'elle désirait apprendre.. Il se demandait parfois pourquoi il ne lui avait pas proposé de devenir Capsuleer comme lui, plutôt que s'enfuir. Peut être parce que cette vie éternelle imposée lui faisait parfois l'effet d'une malédiction.. Il ne s'aimait pas. Comment aurait il pu vouloir essayer d'inspirer quelqu'un ?

Il décida de se sortir du marasme dans lequel il se vautrait et remis les clés de sa corporation à une fidèle employée avant de partir. C'est a ce moment qu'il fut recontacté par la Navy Gallente. Certains cadres avaient remarqué son retour en Empire et lui proposèrent de réintégrer ses galons en temps qu'agent de liaison au sein de la République Minmatarr. En effet, la mort de l'Empereur Amarr avait plongé les relations entre les Empires, déjà fortement entachées par le passé, dans des tensions sans précédent. Le gouvernement Fédéral avait décrété qu'il était nécessaire de resserrer les liens avec leurs alliés Minmatarrs et d'envoyer des agents de liason au sein des principales corporations défendant la République. L'une des plus fameuse était Bionesis Technologie, un groupe de Capsuleers regoupant des pilotes de combat, des mineurs et industriels en tout genre, s'attelant à faire régner l'ordre et le respect des lois dans les secteurs à base sécurité. Leur combat les opposait non seulement contre les miliciens Amaars mais également contre les pirates sévissant dans ces systèmes peu fréquentés par CONCORD.

Il postula donc, et réussi à y entrer. Il fit de nombreuses rencontres et noua de franches amitiés. Ce fut une renaissance pour lui et il commença a se sentir enfin chez lui. C'était un paradoxe dans le sens où il avait toujours imaginé que sa maison était la Fédération... Comment aurait il pu penser qu'il faillait se déraciner pour trouver son foyer ? Il combattit donc pour la République, évolua dans des fleets menées par de véritables professionnels, parti en espace inconnu pendant des semaines à la découverte de technologies perdues pouvant servir à prendre le dessus sur les Amaars, mis a contribution ses connaissances dans le minage au service du département interne de production de la corporation. Il finit par devenir un des pilotes de freighter de Bionesis après avoir acquis les connaissances requises. Quelque temps plus tard, il pris la liberté d'enfin s'accorder une vacation. Il reparti  en espace Gallente et avec une partie de sa fortune s'acheta un cottage sur Luminaire où il passa une année entière a se relaxer et méditer sur ses expériences passées...

Mais l'espace lui manquait, et il revint parmi les siens chez Bionesis. Sauf que quelque chose avait changé. Il était enfin apaisé. Il contacta son supérieur de la Navy Gallente et rendit ses galons... définitivement. Il se sentait à présent libre de faire ses choix, libre de faire un trait sur le passé.

Une deuxième page de son histoire avait été tournée.

...mais certains évènements étaient sur le point de se produire.




« Modifié: 12 Mai 2018 à 10:53:45 par Geralt Frenchman »

Hors ligne Geralt Frenchman

  • Bionésien
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2374
  • Appréciation : 10
    • Voir le profil
Re : Une immortalité non voulue [Histoire et Biographie de Geralt]
« Réponse #1 le: 15 Août 2015 à 21:50:16 »
                                                         

                                *L'Univers est dangereux... mais il est trop tentant de l'explorer..*

                                              Histoire et biographie de Yoko Shango-San

Origines :

La Famille Shango-San estime être une des plus puissantes encore existantes dans le système de Lirsautton, berceau de la Nation Jin-Mei.

Sanatô Shango-San, patriarche et père de trois magnifiques filles, dont Yoko est l'une d'elle, affirme que son origine remonte à l'antique civilisation Yan Jung, dont aucune preuve n'a jusqu'alors pu être apportée quant à sa présence passée sur Lirsautton.

Plusieurs des opposants commerciaux de Sanatô ont toujours fait en sorte de le déstabiliser en lui rappelant à maintes reprises son appartenance à la Caste Saan-Go, bien que le gouvernement Gallente soit peu enclin a entendre des allégations sur les anciennes Castes Jin Mei existantes avant l’intégration de la Nation à la Fédération... question de principes.

Néanmoins, loin de se démonter, Sanatô affirmait à qui voulait l'entendre que Shango-San se traduisait en Gallentéen par "le Saan-Go qui reigne sur les autres".
Yoko était souvent lassée par les fanfaronneries de son père à propos de leur famille et les disputes gravitaient toujours autour de l’aversion de Yoko pour les Castes et son besoin d'émancipation patriarcale, sous le regard de ses deux autres petites soeurs, Sunny et Jin Mei (n'ayant pas été nommées ainsi par hasard..) et au plus grand dam de celui-ci.

Comme toute femme Jin Mei se respectant, Yoko avait toujours été, de ses soeurs, la plus à même à prendre des risques. Pour elle, se borner à respecter les traditions ancestrales dans le monde actuel était une perte de temps. Son caractère froid et cassant intimidait souvent son entourage, ses soeurs les premières, mais sa franchise lui ouvrit à plusieurs reprises de nombreuses portes.

Le jour de l’obtention de son diplôme d'ingénieur supérieur en bio technologie et malgré les menaces d'éviction de son père, Yoko décida de partir au delà du système Lirsautton. Sa première motivation était de fuir le conservatisme borné de son père, mais également le fait qu'elle était persuadée que son destin se situait au delà des frontières du système solaire qui l'avait vu naitre. Elle finit par convaincre ses deux cadettes de venir, bien que Sunny, fleur bleue et très attachée à son père, fut la plus réticente.



Le début de l'aventure :

Elle partit accompagnée de ses soeurs à bord d'un vaisseau commercial Gallente à destination de Luminaire, situé à deux années lumières de Lirsautton. Elle fut subjuguée par la puissance des portes de saut, et la rapidité du transport, bien qu'ayant déjà entendu parler d'elles. La démesure incroyable de l'espace et des vaisseaux qui le sillonnaient n'avait de cesse de la laisser rêveuse. Même Sunny commençait à accepter le choix d'avoir abandonné son père.

Elle ne mit pas de temps à trouver un poste au sein d'un laboratoire orbital appartenant à la Fédération. Elle appliqua ses connaissances en bio ingénierie avec la plus grande rigueur et fut rapidement reconnue par ses pairs comme un élément de renom. Quelque temps plus tard, elle fut nommée aux commandes du département de recherche en industrie planétaire, activité en pleine expansion à cette époque.

Ses deux soeurs quant à elles, continuèrent leurs études respectives. Sunny obtint son diplôme en commerce et diplomatie interraciale, rêvant malgré sa timidité naturelle d'exploration et de romance. Pour Jin Mei, son caractère garçon manqué lui valut quelques ennuis mais malgré ça, elle obtint plusieurs licences de pilotage hors capsule pour des vaisseaux utilitaires et commerciaux.

Quelques années après, Yoko fit la rencontre d'un homme nommé Géralt Frenchman. Gallente d'origine, elle finit par découvrir que celui-ci était en fait un capsuleer. Elle avait toujours eu de mal à croire à ces histoires d'immortels parcourant les étoiles, dont les pouvoirs leur permettaient de piloter à eux seuls des vaisseaux qui auraient demandé des équipages entiers pour pouvoir fonctionner.

Elle ne put s'empêcher de se sentir attirée par lui, malgré ses airs maussades, son caractère distant et le sentiment immuable que celui-ci cachait un lourd passé. Elle finit par devenir sa confidente. Il lui raconta son histoire, son passé d'humain mortel, l'horreur des batailles et guerres qu'il avait vécues. Elle fut horrifiée par la description qu'il lui fit de la mort et de la renaissance.

Le temps passa et ils tombèrent amoureux. Géralt n'était pas un compagnon idéal mais il sut lui porter la stricte attention qu'elle désirait. Sauf qu'un jour Géralt disparut sans même lui dire un mot. Elle fut beaucoup plus accablée qu'elle ne l'aurait souhaité. La douleur se mêlait à la colère et au sentiment d'abandon et la perte fut si puissante qu'elle finit par entacher son ardeur au travail. Son poste de directrice fut remis en question par ses collègues et finalement elle fut démise de ses fonctions après un incident qui couta beaucoup d'argent à la compagnie.
Ses soeurs soutinrent Yoko du mieux qu'elles purent, mais son caractère ne rendit pas les choses faciles. Elle se détacha quelques temps, vivant sur l'argent qu'elle avait accumulé.

Quelques mois plus tard, elle reprit contact avec Sunny. Elle l'informa qu'elle avait pris la décision de passer les tests et les formations physiques pour devenir Capsuleer. Sa petite soeur en fut abasourdie... mais, à la plus grand surprise de Yoko, lui annonça qu'elle ferait de même. Elles contactèrent Jin-Mei, qui avait récemment été licenciée de son poste après une obscure histoire de moeurs, et il ne fut pas difficile de la convaincre de suivre ses sœurs.



..une éternité pour tout découvrir :

Le trio passa les tests au sein de l’Académie Navale Gallente avec succès. Le passage au statut d'immortelle ne fut pas forcement une expérience des plus agréables, mais la vue de ce clone lui ressemblant trait pour trait fit réaliser à Yoko l'incroyable tâche qu'elle venait d'accomplir.

Déjà, elle savait ce qui lui restait a faire : elle fonda le SISSA (Sister's Sanctuary) et y inclut ses deux soeurs. A elles trois, elles projetaient de monter une affaire commerciale basée sur les anciennes connaissances de Yoko, mêlant Bio-Ingénierie et Industrie Planétaire.

Son accession au status de capsuleer lui permit de rapidement retrouver la trace de Géralt et sans plus attendre, elle se mit en route pour le système de Gerek, système au sein de la République Minmatar, principal bureau de la corporation employant son ancien amant.

Avant de rentrer en contact avec lui, elle fit connaissance avec la diplomate en chef de Bionesis Technologie, Lilou Horejade, et conclut avec elle un accord commercial, sous réserve de se prémunir de toute action illégale dans l'espace de la République.

Ce n'est que quelques jours après qu'elle entra dans le Bar de Bionesis, afin d'y croiser Géralt. Sa surprise n'eut d'égale que sa gêne lorsqu'il vit la jeune femme s'avancer vers lui. Cette gêne s'amplifia lorsqu'il aperçut les implants de connexion fichés dans la nuque de Yoko. Il réalisa ce qu'elle avait fait et ses yeux sombres ne purent cacher l'horreur qu'il ressentit à cette constatation.. L'atmosphère fut glaciale. Les échanges brefs. Mais néanmoins ils purent discuter, de tout, de rien. Ils se promirent de rester en contact, même si la colère de Yoko était toujours présente.

A présent, Yoko et ses soeurs s'efforcent de faire fructifier leurs affaires, mais il reste encore beaucoup à faire et à apprendre.

Une chose est sûre, l'univers est dangereux, mais il est trop tentant de l'explorer... 

                                     
« Modifié: 28 Août 2015 à 12:43:07 par Lilou Horejade »

Hors ligne Papapoute

  • Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1649
  • Appréciation : 13
    • Voir le profil
Re : Une immortalité non voulue [Histoire et Biographie de Geralt]
« Réponse #2 le: 28 Août 2015 à 10:13:52 »
Excellent! Très cohérent, plausible et réaliste.

Hors ligne Geralt Frenchman

  • Bionésien
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2374
  • Appréciation : 10
    • Voir le profil
Re : Une immortalité non voulue [Histoire et Biographie de Geralt]
« Réponse #3 le: 28 Août 2015 à 10:48:51 »
Merci !